Devoxx France : Quicky, not dirty

Allez, sauf si vous avez vécu au fond des bois ces derniers mois j’espère ne rien vous apprendre en vous annonçant que la première de Devoxx France aura lieu cette année en avril.
Oui, tu as bien lu, Devoxx France, le spin off de Devoxx, tu sais, la plus grosse conférence indépendante Européenne. Et bien ce spin off c’est la version francophone de l’évènement. Enfin francophone à 75% et en gardant 25% de talks anglophone.
Et j’ai la chance, l’immense chance de faire partie des membres qui sélectionnent les CFP pour l’occasion.

Du coup je voulais revenir sur les différents formats qui seront proposés à Devoxx France. En fait, surtout sur 1 format qui a été un peu délaissé dans les premières soumissions de CFP : le quickie.

Le quickie grosso modo si je résume c’est 15min de son temps sur la pause midi et il y en aura entre 12 et 18, l’organisation reste à caler.
Ok, vous vous dites, 15min c’est super short !
C’est vrai et justement le quickie c’est un concentré de peps. C’est un speech bien dynamique sur un sujet, n’importe lequel mais qui doit scotcher votre auditoire.
Pour ceux qui pensent que ça fait pas sérieux, attention, un quickie mal préparé c’est la vautre assuré. Enfin voyez ça en positif, au moins ce sera un court mauvais moment à passer.
Pour ceux qui pensent que c’est trop court, justement, ça pousse à rendre le sujet dynamique et à se concentrer sur l’essentiel, ce qui va intéresser le public

Et puis c’est aussi l’occasion de se roder pour ceux qui pourraient appréhender un format d’une heure.
Mais n’allez pas croire que c’est réservé aux rookies, je vous garantis que vous aurez des surprises parmi les Quickie qui seront proposés. Mais chut… j’en dis pas plus.

Pour ceux que j’ai convaincu, il vous reste jusqu’au 15 février pour proposer un sujet !

Laisser un commentaire