Comment faire connaitre son soft ? (Nemrod 4/5)

Là dessus, je vais partager le peu que nous avons expérimenté. Nemrod n’a que deux semaines, le nombre de visites reste très faible pour l’instant.
L’objectif rappelons-le, c’est de faire de la communication sans forcément se ruiner.
Sur ces deux semaines nous avons donc utilisé des moyens modernes en misant sur la communauté de développeurs en premier lieu car Nemrod vise justement cette communauté :

  • un compte Twitter :

C’est ce qui ramené le plus de visites, environ 40 en une journée. Twitter est un formidable outil pour propager une information. Ok, ça touche surtout les geeks. Ca tombe bien, c’était un peu la cible ^^

  • un site wordpress avec un blog intégré :

Le meilleur moyen pour avoir un site qui bouge et qui attire du monde, c’est le blog. Ce n’est plus un secret, les blogs fleurissent depuis quelques années et les moteurs de recherche les indexent très bien. Vous rajoutez quelques plugins sur WordPress pour améliorer le référencement et cela devrait fonctionner, pour peu que vous alimentiez le blog régulièrement.

  • une offre gratuite pour les projets open source :

oui, ça fait partie de la communication. Attention, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, le produit est vraiment proposé aux projets open source par conviction. L’open source est le moteur de la croissance des systèmes informatiques depuis plusieurs années et Nemrod n’aurait pas vu le jour sans cela.
Donc proposer Nemrod aux projets open source c’est un juste retour des choses. Mais évidemment c’est aussi une pub indirecte et de qualité pour Nemrod.

Pour l’instant le produit est toujours en béta donc la com est resté soft et Nemrod reste confidentiel. On testera d’autres méthodes par la suite : livre blanc sur l’internationalisation d’une application, articles proposés à des magazines en ligne, communication sur google + etc…

Laisser un commentaire